Réduire la quantité de déchets « biologiques » en développant le recyclage à la source, recentrer la collecte sur la part facilement valorisable des déchets et développer les pratiques éco-responsables : tels sont les objectifs auxquels peut contribuer la diffusion de composteurs biologiques auprès des habitants, services administratifs et entreprises.

L’intérêt : recentrer la collecte sur les déchets valorisables

Un composteur permet de transformer les déchets ménagers putrescibles c’est à dire les mouchoirs en papier, les restes de repas à l’exception des viandes et poissons, etc. en compost utile à la régénération des sols, à la préparation d’un massif de fleurs ou au rempotage saisonnier.

Ce type d’équipement est de grand intérêt car il permet aux des habitants de réduire la quantité de déchets « biologiques » et aux collectivités de recentrer la collecte sur la part facilement valorisable des déchets (papiers et cartons, matières plastiques) tout en diminuant la quantité de détritus.

Fabriqué à grande échelle (il peut être adapté aux cantines scolaires et dans les entreprises) le compost peut-être redistribué aux habitants, agriculteurs, et au service des espaces verts. Les composteurs et le compost deviennent alors un élément central d’une politique plus ambitieuse de sensibilisation au développement durable et aux pratiques éco-responsables.

Comment définir le besoin et analyser les offres ?

Il existe différents types de composteurs (en bois ou en plastique, activés chimiquement ou à l’aide de vers de terre spécifiques), pouvant être regroupés en deux catégories : ceux destinés aux particuliers et ceux permettant un compostage à échelle industrielle. En cas de campagne globale d’équipement, cette distinction forme naturellement les deux lots du marché.

La fabrication d’un compost de qualité n’est cependant pas vraiment aisée, la quantité et la nature des déchets, tout comme l’humidité de l’ensemble devant être savamment dosées. L’acheteur devra donc veiller à mentionner dans son cahier des charges que le matériel sera accompagné d’un fascicule ou guide pratique permettant aux habitants de fabriquer du compost de qualité.

Pour une diffusion grand public, par le biais d’un marché à bons de commande, l’acheteur portera son choix sur les solutions les plus résistantes et les moins gourmandes en espace. En procédure formalisée, l’autorisation des variantes permettra l’analyse de nombreux produits, rendant plus aisée l’identification du composteur le mieux adapté au besoin. Le critère prix peut être privilégié, celui relatif à la valeur technique portera sur la robustesse de l’équipement et la qualité de la documentation.

En revanche, pour l’acquisition de composteurs industriels destinés aux professionnels, l’analyse de la qualité technique des offres prendra en compte la durée de garantie, l’assistance technique et le remplacement en cas de panne prolongée, mais encore le rendement de l’équipement. La valeur technique sera dans ce cas prépondérante.